Comité FFRandonnée Dordogne

Marche Nordique

Ils sont nombreux à se tourner vers ce type de marche apparue dans les années 70 dans les pays scandinaves et servait d’entrainement aux skieurs de fond hors saison-sportive.

C’est la FFA (Fédération Française d’Athlétisme) qui est délégataire de cette activité.

7% des clubs affiliés FFRP en propose au niveau national et en Dordogne le % est de 25% ! Avec des animateurs qui disposent d’un Brevet Fédéral pour encadrer les séances.

 

Construction d’une séance :

1 h 30 à 2 h 00 (moins long qu’une randonnée classique mais l’intensité est supérieure)

  • Echauffements sur 10 min des pieds à la tête (temps de chauffe)
  • Progression sur 1 h 00 à 1 h 30
  • Etirements et récupération de 10 à 15 min (toujours avec précaution…)

Les avantages ?

  • Sollicitation des muscles du haut du corps (bras, pectoraux et abdominaux)
  • Et du bas (cuisses, mollets, …) >>>>>>>>>> Gainage
  • Respiration renforcée (60% de plus qu’en marche classique)
  • Plus de graisse brûlées >>>>>>>>>> silhouette affinée
  • Les os sont renforcés grâce aux micro-vibrations

 

Quel équipement ?

  • Les bâtons sont spécifiques.
    • Monobloc de préférence (télescopiques au début pour trouver la bonne longueur),
    • Adapté à votre morphologie
    • embout caractéristique (plus caoutchouc) pour s’adapter au terrain
    • un gantelet détachable. (car on ne tient pas vraiment le bâton)
  • Les chaussures sont basses et en fonction du terrain (goudron, chemin …)

Et le geste est spécifique !!!!!!!!!!! Différence avec la marche avec des bâtons ! La MN est plus structurée, plus synchronisée.

 

En Dordogne, il existe plusieurs clubs vous proposant cette Marche, encadrée par des animateurs formés.

  • Bergerac : Marche Nordique Périgord Pourpre
  • Biron : Marche Nordique Bironaise
  • Chancelade : Les Ardents du Pied
  • Parcoul : March’Double
  • Piègut-Pluviers : Les Rando’Vertes
  • Port Ste Foy : section rando de l’Amicale Laïque
  • Saint Pardoux la Rivière : L’Amicale de randonneurs du Périgord Vert
  • Tocane Saint Apre : Randonnée et Marche Nordique en Val de Dronne

Retrouvez les coordonnées de ces clubs dans le listing ci-dessous (une croix dans la colonne MN)

listing-clubs-v2024-18-mars.pdf

 

Les erreurs à éviter en Marche Nordique

 

Pour les adeptes de la Marche Nordique, il y a plusieurs erreurs à éviter et quelques unes peuvent aussi s’appliquer à la marche classique avec des bâtons.

 

  • Beaucoup s’imagine que la MN est compliquée et se retrouvent un peu désemparés avec des bâtons.

Alors que c’est juste notre mouvement de marche naturelle avec des bâtons en mains.

Nous marchons de manière coordonnée pour les bras et jambes, une opposition croisée. Pied gauche en avant en même temps que bras droit.

Si vous êtes désynchronisés, arrêtez-vous pour repartir du bon pied ou trottiner, cela vous aidera également pour vous recaler

  • Cette synchronisation est vraiment sur le même rythme, les impacts pieds  et bâtons doivent se faire en même temps. Il y a donc toujours un bâton et un pied en contact avec le sol.
  • Ne pas marcher avec les bras repliés, car vous ne profitez pas d’un geste complet (de marche nordique)  et risquez de tétaniser votre coude. (l’épaule bouge mais pas le coude)
  • Et justement il faut bien pousser sur vos bras pour que la poussée, soit la plus complète et efficace.
  • Ne pas planter votre bâton trop loin devant vous non plus. D’une part votre posture sera modifiée, usante physiquement. La propulsion ne pouvant être optimale. >>> inefficacité

La pointe du bâton doit se planter entre vos deux pieds (à mi-distance) quand ils ont à l’opposé l’un de l’autre.

  • Ne soyez pas courbez. La MN aide justement à retrouver une posture verticale, qui vous permet d’aller vite et plus loin en étant moins fatigués. Elle aide à se redresser !!!

L'AGENDA 2024

RANDONNÉES OUVERTES À TOUS

 

 

programme-du-comite-2024-v2.pdf

 

 

 

 

Suricate

Pous signaler tout problème rencontré lors d'une randonnée, vous pouvez le faire ici.

 

 

Rejoignez-nous